COVID 19 : quelques définitions

Vous vous interrogez sur la définition des cas contacts à risque ? Voici quelques définitions afin de bien comprendre ce que sont les termes abondamment utilisés dans les différents médias (source : Assurance Maladie).

Définition d'un contact à risque élevé de contamination

Toute personne :

  • ayant partagé le même lieu de vie que le cas confirmé ou probable,
  • ayant eu un contact direct avec un cas, en face à face, à moins d’1 mètre, quelle que soit la durée (ex. conversation, repas, flirt, accolades, embrassades). En revanche, des personnes croisées dans l’espace public de manière fugace ne sont pas considérées comme des personnes-contacts à risque,
  • ayant prodigué ou reçu des actes d’hygiène ou de soins,
  • ayant partagé un espace confiné (bureau ou salle de réunion, véhicule personnel…) pendant au moins 15 minutes avec un cas, ou étant resté en face à face avec un cas durant plusieurs épisodes de toux ou d’éternuement,
  • étant élève ou enseignant de la même classe (groupe de travaux dirigés à l’université), si l’un des protagonistes ne porte pas de masque grand public à la norme AFNOR.

Définition d’un espace confiné

Un espace qui ne permet pas de respecter le critère de distanciation sociale édicté par le Haut conseil de la santé publique le 24 avril 2020 soit une distance minimale de 1 mètre autour d’une personne.

Mesures de protections

En présence de l’une des mesures de protection suivantes, le contact n’est pas considéré à risque de contamination :

  • hygiaphone ou autre séparation physique (vitre),
  • masque chirurgical porté par le patient confirmé OU le cas contact,
  • masque FFP2 porté par le cas OU la personne contact,
  • masque grand public fabriqué selon la norme AFNOR porté par le patient ET la personne contact.

Exceptions

Dans les écoles primaires et les Etablissements d’accueil des jeunes enfants (structures accueillant des enfants de moins de 6 ans), si l’adulte dispose d’un masque grand public selon la norme AFNOR et que l’enfant entre 0 et 11 ans n’a pas de masque, si les deux enfants ne portent pas de masque, le contact n’est pas considéré comme à risque de contamination.

Dans les collèges et lycées, si l’adulte a un masque grand public de norme AFNOR et l’élève asymptomatique n’a pas de masque, le contact ne sera pas considéré comme à risque.

Télécharger la fiche contact à risque.